Discuter, la clé pour courir plus longtemps et plus vite !

1Sport1CoachGirls Only, I Love Sport, RunningLaisser un commentaire

Courir plus longtemps

L’essoufflement, les jambes qui flageolent et l’envie de faire une pause sont autant de motifs qui nous poussent parfois à interrompre notre séance d’entrainement. En particulier, lorsqu’on débute dans le running, les premières séances font parfois beaucoup souffrir, tant au niveau physique que psychologique. Mais chez 1Sport1Coach, on n’aime pas le découragement. Alors on vous a concocté quelques conseils pour vous améliorer rapidement.


Pour courir plus longtemps, prenez le temps de discuter !

Une des erreurs que rencontrent bon nombre de runners, c’est qu’ils courent trop vite. De là le manque de souffle se fait rapidement sentir. Sachez que normalement, vous devriez être capable de discuter tout en courant. Alors bien entendu, cela va probablement réduire votre vitesse et vous donner l’impression d’avancer comme un escargot, mais au moins vous travaillerez vraiment votre endurance. Il vaut mieux courir de 45 minutes à une heure à faible allure plutôt que 15 minutes en sprintant (là ce n’est plus de l’endurance !).

Pour courir plus vite, vous devez alterner course rapide et course lente

Si vous conservez toujours la même allure, vous n’améliorerez pas votre Vitesse Maximale Aérobie (VMA). Ce terme quelque peu barbare désigne la vitesse de course à laquelle votre consommation d’oxygène atteint son maximum. Attention, ce n’est toujours pas du sprint (dans ce cas-là, vous êtes au-delà de votre VMA), mais plutôt une vitesse rapide où il est plus difficile de discuter (les mots sont entrecoupés) et où vous êtes moyennement essoufflé.

Comment combiner les deux ? Le plan d’entrainement pour débutants

2 séances par semaine (espacées d’au minimum 24h), au début c’est déjà très bien :

1ère séance : 45min à 1h – Travail de l’endurance
Vous courez lentement et êtes capable de soutenir facilement une conversation.

2ème séance : 30min – Travail de la VMA
>> Échauffement de 15 minutes à faible allure
>> 30 secondes à votre vitesse maximale de VMA puis 30 secondes à allure normale
>> Alternez pendant 5 fois ces allures
>> Terminez par 10 minutes de retour au calme à faible allure

Plus tard, vous pourrez augmenter les répétitions 30-30 de 5 fois à 10 fois. Mais allez-y progressivement surtout au début. Pas plus d’une séance VMA par semaine. Si vous êtes fatigué, c’est normal. Si vous êtes épuisé, c’est que vous êtes allé trop vite. Soyez patient et la progression ne tardera pas à se faire sentir.

Bonne course et dîtes-nous si vous aussi, vous arrivez maintenant à courir plus longtemps !

TROUVEZ VOTRE COACH PERSONNEL

Partager cet article

Sur le même sujet...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *